• * The conjuring : les dossiers Warren

     

    Streaming

     

    Avant Amityville, il y avait Harrisville… Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l'histoire horrible, mais vraie, d'Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d'affronter une créature démoniaque d'une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l'affaire la plus terrifiante de leur carrière…

     

    * The conjuring : les dossiers Warren   * The conjuring : les dossiers Warren

     

    Réalisateur : James Wan

    Durée : 1h50

    Année : 2013 (1 163 218 entrées)

     

    The conjuring 2 : le cas Enfield 

     

    Casting

    Vera Farmiga, Patrick Wilson, Ron Livingston, Lili Taylor.

     

    Mon avis

    Dans ce genre de film, la dernière demie-heure est généralement le moment le plus fort. The conjuring n'échappe pas à la règle, mais il est largement au dessus de ce à quoi on peut s'attendre. Efficace et terrifiant, the conjuring est l'un des meilleurs du genre que j'ai vu jusqu'à maintenant.

    Certains auront sûrement pensé à TAPS en voyant oeuvrer le couple Warren. Pour ceux qui ne connaissent pas et qui aiment ce genre d'enquêtes, je conseille.

    The conjuring est évidement inspiré de faits réels. Ed et Lorraine Warren sont avant tout connus pour leur participation à l'histoire d'Amityville. Un nom qui fait "tilt" à tous ceux qui se sont intéressé de près à cette histoire. On peut retrouver leur témoignage facilement sur Youtube. Les Perron eux aussi, existent bel et bien.

     

    Anecdotes

    * Le paranormal s'est immiscé à plusieurs reprises jusque dans la production du film, à différentes étapes de la création. En effet, des choses étranges sont arrivées à certains membres de l'équipe :

    - Les échanges téléphoniques entre Chad et Carey Hayes, scénaristes, et Lorraine Warren, ont été perturbés à de nombreuses reprises par des parasites, et coupés.
    - Vera Farmiga, interprète de Lorraine Warren, a retrouvé cinq marques de griffes, d'origine inexplicable, sur son écran d'ordinateur alors qu'elle s'apprêtait à lire le scénario de Conjuring : Les dossiers Warren.
    - Alors que James Wan, le réalisateur, envoyait un message électronique concernant le scénario de Conjuring, son chien s'est mis à grogner et à suivre quelque chose d'invisible à travers la pièce - comme s'il s'agissait d'une présence indésirable.
    - Les acteurs et l'équipe technique du film ont dû, un soir, être évacués de leur hôtel, en raison d'un mystérieux incendie.
    - Alors que l'équipe recevait la visite des Perron sur le tournage, un vent s'est levé, laissant anormalement les arbres immobiles.

    * Malgré les souvenirs douloureux, ravivés au moment de leur visite, les Perron - le père, Roger, et les cinq filles - se sont rendus sur le plateau de tournage de Conjuring : Les dossiers Warren. La mère, Carolyn, n'en a pas eu le courage. Pourtant, cela ne l'a pas empêchée d'être victime d'un accident troublant. Ayant ressenti une présence surnaturelle, absente depuis plus de trente ans, au moment même où le reste de sa famille se trouvait sur le plateau, elle a fait une chute qui l'a conduite à l'hôpital.

    * * Le souhait des scénaristes, les jumeaux Chad et Carey Hayes, était, certes, de raconter l'une des expériences des Warren, mais surtout de le faire de deux points de vue différents : d'une part, celui des Warren, et de l'autre, celui de la famille Perron, victime de l'attaque démoniaque. "D’un côté, il y a les Warren, catholiques pratiquants et exorcistes réputés, et de l’autre, les Perron, qui ne sont pas du tout religieux. Et c’est alors que leurs parcours se croisent", indique l'un des deux frères, le metteur en scène James Wan poursuivant : "Je me suis dit que c’était plus effrayant encore de relater cet épisode terrifiant en adoptant le point de vue des experts en démonologie et celui de cette famille qui ne connaît rien au paranormal."

    * Les « dossiers Warren » sont loin de se limiter à la seule histoire des Perron. En effet, Ed et Lorraine Warren, respectivement démonologiste et médium, ont eu affaire à près de 4000 cas au cours de leur carrière d'experts en combat des forces du mal ! "Mon objectif était d’intégrer au récit des événements hallucinants qui leur étaient arrivés, tout en restant fidèle à l’affaire Perron", souligne le cinéaste James Wan. Selon le producteur Peter Safran, ce cas était particulièrement important pour les Warren, car ils voulaient, en plus de celle des Perron et de leurs enfants, garantir la sécurité de leur propre fille, Judy, interprétée dans le long métrage par Sterling Jerins.

    * Les séquences chez Ed et Lorraine Warren ont été tournées dans une véritable maison, agrémentée par la chef décoratrice Julie Berghoff d'une moquette et d'un papier peint rappelant les années 70. La pièce la plus intrigante de la vraie demeure du couple est le musée de l'occulte, reconstitué par les décorateurs de Conjuring. Dans cette salle, le couple a rassemblé une collection d'objets maléfiques rapportés de chacune de leurs enquêtes. Ils considéraient en effet qu'il était plus prudent de les regrouper dans un lieu donné. Ce musée de l'occulte est encore béni, chaque semaine, par un prêtre. "J’ai décoré la pièce de manière un peu différente de ce que l’on trouve chez les Warren, car je voulais qu’elle soit moins encombrée", explique la chef décoratrice. Son équipe a façonné, à la main, des sculptures, talismans et objets du quotidien pour remplir le musée. "Il y avait des croix pour nous protéger", commente-t-elle.

    * La poupée possédée Annabelle est un personnage du film à part entière. Elle est enfermée à double tour dans sa vitrine du musée de l'occulte, hors d'état de nuire. L'Annabelle du film est assez différente de la véritable poupée maléfique : "Notre Annabelle est délabrée et tombe en ruines (...). Elle a quelque chose de malsain. D’ailleurs, je ne voulais pas me trouver dans la même pièce qu’elle, et prendre le risque qu’elle me regarde", admet le réalisateur, James Wan. La vraie Annabelle, dont Lorraine Warren refuse elle aussi catégoriquement de croiser le regard, est une poupée de chiffon, alors que celle du film est en porcelaine. Ses yeux, sa bouche et sa tête, en animatronique, peuvent se mouvoir. Sa robe de mariée des années 40 a été fabriquée par la chef costumière Kristin M. Burke. On lui a ensuite ajouté une perruque. Une fois la poupée dans sa vitrine, et seulement à ce moment, le cinéaste lui a retiré son voile, révélant son visage terrorisant.

    * James Wan, le réalisateur de Saw et Insidious, a vu son film Conjuring : Les dossiers Warren classé "R" pour "Restricted". En d'autres termes, le long métrage, jugé trop effrayant, est interdit aux Etats-Unis aux moins de 17 ans non accompagnés.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :