• * Délivre-nous du mal

     

    Streaming

    Téléchargement

     

    La violence et la noirceur, le sergent Ralph Sarchie connaît bien. Flic dans le Bronx, il est chaque jour témoin du pire de la nature humaine. Ce qu’il endure a même fini par affecter sa relation avec sa femme, Jen, et leur petite fille, Christina. Pourtant, rien ne l’avait préparé à l’affaire que lui et son partenaire Butler vont découvrir. Dépassé, Sarchie va devoir s’allier à un prêtre renégat dont la foi a souvent vacillé, qui tente de le convaincre que les horribles événements qui se multiplient sont liés à des possessions démoniaques… Ensemble, le policier et le prêtre accumulent les preuves que le Mal est à l’œuvre, et Sarchie est forcé de remettre en cause tout ce en quoi il a toujours cru pour combattre les puissances occultes qui menacent la ville et sa famille…

     

    * Délivre-nous du mal * Délivre-nous du mal * Délivre-nous du mal

     

    Réalisateur : Scott Derrickson

    Durée : 1h59

    Année : 2014

     

    Casting

    Eric BanaÉdgar RamírezOlivia MunnChris CoyDorian MissickSean HarrisJoel McHaleMike Houston, Olivia Horton.

     

    Mon avis

    Généralement pas friande de films sur la possession d'autant plus que l'alliance entre un flic et un prêtre m'a quelque peu fait hésiter avant de lancer le film, mais bonne surprise. Je ne l'ai pas trouvé tiré par les cheveux et même plutôt réaliste.

     

    Anecdotes

    * Il aura fallu plus de dix ans pour que le projet aboutisse et sorte en salle, temps nécessaire pour acquérir les droits du livre dont il est l'adaptation.

    * Paul Harris Boardman et Scott Derrickson, qui ont co-écrit le scénario, se sont inspirés de faits réels pour Délivre-nous du mal.

    * Le réalisateur Scott Derrickson, use beaucoup du thème de l'exorcisme dans sa filmographie, puisqu'il a écrit et réalisé en 2005 L'Exorcisme d'Emily Rose, suivi en 2012 de Sinister.

    * Par volonté de réalisme, les maquillages spéciaux réalisés sur Sean Harris, Chris Coy et Olivia Horton sont inspirés de photos de véritables blessures auto-infligées.

    * La pose du maquillage d’Olivia Horton nécessitait 4 heures de travail par jour, et une trentaine de prothèses ont été utilisées pour créer les blessures que s’inflige son personnage, Jane Crenna. Soit seulement la moitié de ce que Sean Harris a dû endurer pour la scène phare du film, celle de l’exorcisme.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :