• * Big eyes

     

    Streaming

    Télécharger

     

    Big eyes raconte la scandaleuse histoire vraie de l’une des plus grandes impostures de l’histoire de l’art. À la fin des années 50 et au début des années 60, le peintre Walter Keane a connu un succès phénoménal et révolutionné le commerce de l’art grâce à ses énigmatiques tableaux représentant des enfants malheureux aux yeux immenses.

     

    * Big eyes * Big eyes * Big eyes

     

    Réalisateur : Tim Burton

    Durée : 1h47

    Année : 2015

     

    Casting

    Amy Adams, christoph waltz, Danny Huston, Krysten Ritter, Jason Schwartzman, Terence Stamp, Jon Polito, James Saito.

     

    Mon avis

    J'avais eu un coup de coeur devant la bande annonce mais finalement, le film lui-même est un coup de coeur. L'ambiance est légère et pourtant tout aussi dramatique, même si progressivement une certaine lourdeur se fait ressentir.

     

    Anecdotes

    * Big Eyes n'est "que" le deuxième biopic dans la longue et variée carrière de Tim Burton. Cela faisait 20 ans que le réalisateur n’avait fait un film tiré d’une histoire vraie. En effet, en 1994 sortait Ed Wood, l’histoire de ce réalisateur présenté comme le plus mauvais de son vivant et aujourd’hui vénéré par certains amateurs du genre. Pour Big Eyes, Tim Burton retrouve d’ailleurs les scénaristes Scott Alexander et Larry Karaszewski, qui avaient écrit Ed Wood et qui sont de véritables passionnés de biopic. Ils sont par ailleurs, à l'origine du scénario de Man on the Moon retraçant le parcours d'Andy Kaufman, mais aussi du film Larry Flynt, ainsi que du long-métrage Auto Focus basé sur la vie de Bob Crane.

    * A bien y regarder, il est évident que Tim Burton a été influencé par le travail de Margaret Keane et ses "grands yeux". Le réalisateur possède d’ailleurs une belle collection des œuvres de l’artiste peintre. Déjà en 1994, Burton se cachait derrière le scénario De L’étrange Noël de M. Jack, puis en 2005 il réalisa Les Noces funèbres ou encore Charlie et la chocolaterie... Autant de personnages du réalisateur affublés d’yeux disproportionnés.

    Tim Burton est connu pour tourner avec ses acteurs et actrices fétiches. Pourtant, pour Big Eyes, le réalisateur a fait appel à des petits nouveaux, à commencer par Amy Adams et Christoph Waltz.

    * Alors qu’il privilégie d’habitude le format 35mm pour tourner, Tim Burton a été contraint de filmer Big Eyes avec une caméra numérique. Ce sont des restrictions budgétaires qui l’ont poussé à choisir ce moyen moins couteux.

    * L’équipe de Big Eyes a posé ses valises dans un premier temps, au Canada, à Vancouver au Stanley Park et dans le quartier historique de Gastown, ainsi que dans l'Art Gallery, pour les scènes qui se situent dans le tribunal. De plus, certaines séquences ont pris place à Hawaï, à la Cour Fédérale d'Honolulu et dans l'historique Royal Hawaiian Hotel de Waikiki, puis à San Francisco, là où le couple Keane résidait.

    * La véritable peintre Magaret Keane fait une apparition dans Big Eyes. Nous pouvons l'apercevoir en pleine lecture de la Bible sur un banc, au moment du tournage de la scène du Palace of Fine Arts. Tim Burton, en homme bienveillant, lui a donné cette Bible au moment de tourner la scène car il savait que cela allait la détendre. Elle ajoute : "J’incarne une vieille dame qui profite du beau temps, assise sur un banc. C’est très touchant. Sur le tournage, Tim est venu me voir et m’a remis une petite Bible, je me suis alors dit : « Qu’est-ce qu’il est prévenant ! Il sait combien j’aime la Bible et il m’en donne une pour que je puisse la lire pendant la prise. » Je n’oublierai jamais cette journée."

    * Deux titres de la bande originale de Big Eyes ont été confiés à la chanteuse Lana Del Rey. Celle-ci a écrit et composé les morceaux intitulés "Big Eyes" et "I Can Fly".

    Amy Adams a souhaité rencontrer la peintre Margaret Keane qu'elle interprète dans Big Eyes, dans le but d'observer la façon dont elle se tient lorsqu'elle peint, mais aussi sa façon de bouger, de parler au quotidien. À l'inverse, Christoph Waltz a préféré adopter une autre méthode de travail qui consiste à se détacher de la réalité et rester uniquement concentré sur le scénario.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :